mai 16, 2021
Le Nouveau Monde n'existe pas... encore !

Le Nouveau Monde n’existe pas… encore !

Nouveau Monde, disruption, destruction créatrice, Start-up Nation… Autant de mots et d’expressions qui sont censés définir et caractériser notre époque tout à la fois anxiogène, violente, révoltante parfois, mais aussi décapante et enthousiasmante.

Destiné à tous ceux qui veulent comprendre, Le Nouveau Monde n’existe pas…encore ! n’est ni un réquisitoire ni un plaidoyer pour ce monde mais une explication de texte.

En vingt questions, sérieuses ou iconoclastes, Thomas Loilier propose une lecture originale de notre économie et sa « vie des affaires » qui place l’innovation au cœur des dynamiques actuelles. Régulièrement perçue comme menaçante par les uns, solution pour les autres, cette dernière est sans doute la clé pour analyser notre époque.

Analyser pour comprendre d’abord, analyser pour faire face ensuite, analyser pour construire enfin : telles sont les ambitions de cet essai à la fois simple d’accès, plein d’humour et d’optimisme dans une société qui pense souvent que le pire est à venir.

« Les (grands) petits plus du livre »

Un regard d’expert sur l’évolution du monde d’aujourd’hui

L’auteur est un universitaire spécialiste de management et d’innovation. Il propose son analyse des tendances actuelles et de la novlangue (start-up, GAFA, ubérisation, entreprise libérée…) et partage ses réflexions sur ce qu’il appelle le capitalisme digital et la fracture digitale.

Un ouvrage accessible à tous

L’auteur adopte un angle savant avec un ton humoristique et décalé comme le montrent les titres des chapitres. Il s’agit de partage critique de connaissances sans jargon ou verbiage savant.

Sommaire de Le Nouveau Monde n’existe pas… encore !

Remerciements

Avant-propos

Introduction. Capitalisme, citoyenneté et digitalisation, What’s up doc ?

L’économie dans laquelle nous vivons

  1. Le capitaliste fume-t-il le cigare ?
  2. Le capitalisme a-t-il toujours été une affaire de fumeurs de cigares ?
  3. Qu’est-ce que le capitalisme digital ou qui fume aujourd’hui les cigares ?
  4. Comment passe-t-on d’un Ancien à un Nouveau Monde ?
  5. Un Nouveau Monde est-il en marche ?
  6. Quelles sont les caractéristiques de la période actuelle ?
  7. Peut-on faire la révolution sans smartphone ?
  8. Quel drôle d’oiseau permet de comprendre le développement économique ?
  9. Quels scénarios pour le travail en 2050 ?
  10. Synthèse : Et si le Nouveau Monde à venir était tout simplement celui de l’économie de la connaissance ?

Que faire dans le capitalisme digital ?

  1. « Dites Monsieur, pourquoi disrupterc’est punk ? »
  2. Un entonnoir percé est-il indispensable pour innover ?
  3. Dans un monde digital, l’innovation est-elle hors-sol ?
  4. Devons-nous avoir peur des GAFA ?
  5. Comment les entreprises « digitales » gagnent-elles (beaucoup) d’argent ?
  6. Innover : à quel prix ?
  7. Vivons-nous dans une «Start-up Nation» ?
  8. Le côté obscur de la Force : que penser de l’ubérisation ?
  9. Libérée, délivrée : l’entreprise doit-elle faire appel à la Reine des Neiges pour innover ?
  10. Le capitalisme digital crée-t-il réellement de nouvelles formes d’entreprise ?

Conclusion. Et après ? Une « éco écolo » est-elle possible ?

Postface : l’Étrange Printemps. Propos conclusifs d’un ex-confiné (10 juin 2020)

Bibliographie

Extrait de Le Nouveau Monde n’existe pas… encore !

“Ensuite, ce livre n’est donc pas un livre de « savants » pour « savants ».

Depuis quelques mois, mes étudiants et mes proches me sollicitent régulièrement pour comprendre ce qui se passe : « Monsieur, est-ce que c’est vrai que le travail devra être partagé par la suite et qu’on travaillera de moins en moins », « Dis Papa, c’est qui Schumpeter ? », « Sera-t-on remplacé par des robots ? », « Et toi, t’en penses quoi : on vit dans un nouveau monde ou pas ? » Ou enfin, ma question préférée : « Dis Papa, comment on fait pour disrupter ? »…

Que des étudiants posent des questions à leur enseignant, rien de plus normal (c’est même rassurant !). Mais cette recrudescence de questions dans mes sphères familiale et amicale m’a mis la puce à l’oreille. Et s’il y avait une réelle demande de meilleure compréhension pour notamment se rassurer et pour mieux construire notre avenir et celui des générations futures ? Et si oui, ne pourrais-je pas, en tant qu’universitaire, chercher à satisfaire ces curiosités par un ouvrage davantage « grand public » ?

C’est comme ça qu’est née l’idée de ce livre. Elle fait aussi écho à des débats qui traversent notre communauté universitaire autour de l’intérêt sociétal de nos recherches : comment nous, universitaires spécialistes du monde des entreprises, pouvons-nous servir le plus grand nombre ?

L’une des réponses est de faire ce que l’on pourrait appeler de la « valorisation » (mot bien plus heureux que celui de « vulgarisation ») de nos recherches en les diffusant dans des formats qui permettent à tous de se les approprier. Et il y a une réelle demande en la matière comme l’illustre le superbe succès « économique » du livre de « notre » prix Nobel Jean Tirole Économie du bien commun sorti en 2016.

Nul besoin donc de compétences particulières en économie ou en management pour le lire mais simplement une volonté de comprendre le monde qui nous entoure. J’ai fait le choix de simplifier cette compréhension en partant de questions – une vingtaine – auxquelles j’apporte des réponses ou plutôt des éléments de réponse. Elles s’appuient à la fois sur des faits, des concepts théoriques et des interprétations parfois très personnelles (en prenant bien soin de les distinguer les uns des autres) pour permettre à chacun de se faire sa propre opinion.

Même si ces questions sont regroupées en grandes thématiques, leurs réponses peuvent être lues indépendamment les unes des autres. Chacun peut donc « picorer » ce qui l’intéresse dans ce livre, sans forcément le lire dans son intégralité, en choisissant les questions (et les réponses) qui l’intéressent particulièrement.”

A propos de Thomas Loilier

Docteur en sciences de gestion et Professeur à l’université de Caen Normandie, Thomas Loilier enseigne la stratégie, le management et la gestion de l’innovation.

Les recherches qu’il développe à l’Institut d’Administration des Entreprises au sein du laboratoire NIMEC (Normandie Innovation Marché Entreprise Consommation) portent notamment sur les écosystèmes d’innovation et le management de la créativité.

Thomas Loilier est aussi conférencier d’entreprise.

A propos des Editions EMS

EMS, Editions Management et Société, publie des ouvrages en management-gestion depuis plus de 20 ans.

La maison d’édition, réputée pour la qualité de ses publications de recherche universitaires, explore de nouveaux domaines avec des auteurs dynamiques et innovants.

Elle publie plus de 40 nouveautés par an.

Informations Pratiques

“Le nouveau monde n’existe pas… encore ! Manuel de survie dans le capitalisme digital” de Thomas Loilier

  • Editeur : EMS
  • Type : essai
  • Parution : 21/01/2021
  • ISBN : 978-2-37687-357-0
  • Nombre de pages : 144 pages
  • Format : 155 x 240
  • Prix : 18 € version papier, 13,99 € e-book

Pour en savoir plus

Découvrir le livre : https://www.editions-ems.fr/livres-2/collections/hors-collection/ouvrage/604-le-nouveau-monde-n-existe-pas-encore.html

Site web : https://www.editions-ems.fr/

Facebook : https://www.facebook.com/EditionsEMS/

Twitter : https://twitter.com/editionsEMS

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/editions-ems/

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]